All Posts by admin

About the Author

un des principaux neuromédiateurs : dopamine

Les 4 principaux neuromédiateurs : leurs rôles

By admin | neuromediateurs

Aujourd’hui, nous allons parler ensemble de Dopamine, Acétylcholine, Gaba et Sérotonine.

Les différents neuromédiateurs :

Il s’agit là des 4 principaux neuromédiateurs responsable de notre comportement (y compris notre comportement alimentaire).

La Dopamine est le neuromédiateur de l’énergie, de la bonne humeur et de l’envie.

L’Acétylcholine est le neuromédiateur des fonctions cognitives et cérébrales telle que la mémorisation.

Le Gaba est le neuromédiateur du lâcher prise, de la relaxation musculaire.

La Sérotonine est le neuromédiateur de la zen attitude.

Lorsque nous manquons de ces neuromédiateurs, notre comportement se voit modifié. Faites le test et envoyez-moi vos scores pour que je puisse vous conseiller au mieux.

Test de neuromédiateur

L’idéal est d’avoir entre 0 et 4 pour chacun des 4 neuromédiateurs mais si comme Claudette ou René, vous avez plus de 5 pour chacun, pas de panique, on peut réguler ça facilement de 2 manières :

– d’abord, veillez à avoir un petit déjeuner riche en protéines (fromage, charcuterie artisanale, oeuf….)

– enfin si le score des 4 neuromédiateurs est au dessus, il vaut mieux faire une cure ponctuelle de vitamines B pendant 2 à 3 mois.

Pourquoi est-ce important d’avoir des neuromédiateurs équilibrés ?

Car cela signe une forme de zenitude et limite fortement les grignotages et envie de sucre.

Notre comportement alimentaire est régi par l’équilibre de ces 4 principaux neuromédiateurs et lorsqu’il y a déséquilibre c’est le système nerveux qui prend le relai.

Malheureusement quand les cellules nerveuses sont excitées cela déclenche des envies et besoin de sucres, ce qui n’est pas idéal si on souhaite faire attention à sa ligne.

Dernier petit conseil concernant les neuromédiateurs, si votre taux de Sérotonine est au dessus de 7, évitez de consommer des fruits au petit déjeuner (même ceux que je recommande comme kiwi, ananas, pamplemousse, noix de coco et banane) ou toute sorte de sucre.

Adopter la pratique du jeûne intermittent correctement permet de se libérer du sucre.

Je veux recevoir des conseils gratuits

Passez une lumineuse journée, Manon

 

 

recettes avec du chocolat

La chocolat, vous aimez ? 2 recettes à dévorer :-)

By admin | recettes

Je vais vous partager 2 recettes de cake contenant du chocolat et riche en protéines.

Vous pouvez donc en manger au petit déjeuner par exemple.

Comme toutes les 2 contiennent des oeufs, vous pouvez en manger jusqu’à 17H30 mais pas au delà.

N’hésitez à me partager votre ressenti et bon appétit 🙂

CAKE AU MASCARPONE, CHOCOLAT NOIR ET NOISETTES :

Ingrédients :

– 250g de mascarpone

– 155g de farine de blé T45 ou T55

– 125g de noisettes entières

– 120 à 140g de sucre de coco

– 100g de chocolat noir à 70%

– 25g d’huile d’olive vierge extra

– 6g d’eau froide

– 3 œufs frais entiers

– 1 cuillère à café de cannelle

– 1 pincée de fleur de sel

– 6g de levure chimique

1. Préchauffez le four à 150°C.

2. Déposez les noisettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez à four chaud pendant environ 8 minutes.

3. Sortez les noisettes du four et laissez-les totalement refroidir dans un bol.

4. Préchauffez le four à 180°C.

5. Tamisez la farine et la levure. Réservez.

6. Dans un cul de poule, mélangez le mascarpone avec le sucre.

7. Ajoutez les œufs un à un tout en mélangeant bien entre chaque ajout.

8. Versez en pluie le mélange farine-levure tout en mélangeant.

9. Ajoutez l’huile et l’eau, mélangez jusqu’à obtenir une préparation lisse et homogène.

10. Mixez les noisettes et le chocolat en poudre grossière. Réservez.

11. Ajoutez le mélange chocolat-noisettes et la fleur de sel à la préparation précédente et mélangez jusqu’à obtenir une préparation homogène.

12. Enfournez pour 20 minutes de cuisson puis baissez le four à 160°C et poursuivez la cuisson pendant 25 à 30 minutes.

13. Démoulez le cake et laissez tiédir ou refroidir sur une grille avant dégustation.

LE CAKE MOELLEUX AU CHOCOLAT ET SANS GLUTEN :

• 200g de chocolat noir pâtissier minimum 70% de cacao

• 80g de beurre salé

• 80g de sucre de fleur de coco

• 30g de farine de sarrasin

• 30g de farine de coco

• 3 oeufs

Préparation :

Préchauffer le four à 180°c chaleur tournante. Casser le chocolat en morceaux et couper le beurre en dés. Les faire fondre ensemble au bain-marie.

Pendant ce temps, fouetter les œufs entiers et le sucre de coco. Incorporer les 2 farines et fouetter jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajouter le mélange chocolat + beurre fondu. Bien mélanger. Verser dans un moule à cake en silicone ou dans un moule beurré. Enfourner à mi-hauteur et cuire 25 à 30 minutes.

Surveillez en fin de cuisson car le temps varie d’un four à l’autre.

Un des secrets pour perdre du poids durablement c’est de se faire plaisir, par exemple en mangeant du chocolat.

Vous trouverez des conseils gratuits pour votre ligne en vous abonnant à ma newsletter gratuite :

Je veux recevoir des conseils gratuits

Passez une lumineuse journée, Manon

fleurs de bach et perte de poids

Connaissez-vous les fleurs de Bach ?

By admin | Fleurs de Bach

En toute bonne pharmacienne qui se respecte, je ne pouvais pas ne pas vous parler des fleurs de Bach.

(je plaisante un peu mais suis ravie de voir de plus en plus de pharmacies vendre et recommander les fleurs de Bach).

Mais c’est quoi les fleurs de Bach ?

Selon le Dr Edward Bach, pour être en bonne santé, il faut que l’âme, l’esprit et le corps puissent être en union et en harmonie totale.

Il en déduit alors que les émotions influent énormément sur la santé physique.

Après plusieurs recherches, il découvre 38 essences florales, qui aident à soigner les émotions et le mal-être.

Exemples d’émotions :  la peur, le stress, les incertitudes, l’indifférence ou manque d’intérêt, le désespoir, l’hypersensibilité, la solitude, la préoccupation et l’inquiétude pour les autres.

Pour lui, l’objectif étant de restaurer l’équilibre du corps en luttant alors contre les émotions négatives.

Les fleurs de Bach présentent de nombreux avantages :

  • d’être sans contre indication,
  • sans effets secondaires,
  • sans accoutumance
  • et utilisables par tous les êtres vivants (y compris les plantes 🙂 ).

Je suis conseillère en fleurs de Bach et il m’arrive très souvent de préparer un mélange personnalisé à mes patients que ce soit pour la perte de poids, le sevrage tabagique ou tout autre motif de consultation.

J’ai remarqué que les personnes qui souhaitaient perdre du poids, avaient très souvent un profil de fleurs de Bach commun, j’ai d’ailleurs créé une formule spécifique adaptée.

Si vous souhaitez connaître la formule il vous suffit de me la demander 🙂

Si vous êtes d’un naturel stressé, je vous recommande d’avoir avec vous le remède d’urgences du Dr Bach, le Rescue, c’est un mélange d’elixirs floraux à utiliser en cas de stress, de choc émotionnel…à tester de toute urgence 🙂

Je veux recevoir des conseils gratuits

P.S : Si vous transvasez des plantes, mettez quelques gouttes de Walnut pour aider la plante à supporter le changement. Par contre, ne mettez ni Walnut ni Rescue à une orchidée, elle a besoin de stress pour fleurir.

ce qui casse le jeûne

Jeûne : Qu’est-ce qui le « casse » mode d’emploi

By admin | Jeûne intermittent

Aujourd’hui, je vais répondre à une question qui m’est souvent posée concernant le jeûne intermittent.

La question est  » qu’est ce qui casse le jeûne ? »

 

C’est quoi l’état de jeûne :

Physiologiquement, l’état de jeûne peut être caractérisé par la production d’une hormone : le glucagon.

La production d’insuline va venir mettre fin au jeûne.

C’est très schématisé et simplifié à outrance mais ça reste très proche de la réalité.

Concrètement, c’est ce qui va engendrer une production d’insuline qui va casser cet état.

C’est donc un état fragile.

On va casser le jeûne avec environ 15g de sucre, soit 60 calories.

Pour être sûr, je limiterai toute consommation caloriques (hors graisses) en dessous de 30 calories, en faisant tout particulièrement attention au sucre.

Pourquoi hors graisse ?

et bien tout simplement parce que le gras ne stimule pas la sécrétion d’insuline.

Je pratique mais j’ai faim :

Concrètement, si vous avez faim, et que vous n’êtes pas encore à votre quota de 16h, vous pouvez consommer de l’avocat, ça ne vous fera pas perdre les bénéfices du jeûne.

Bien sûr, votre corps brûlera en priorité l’énergie apportée par l’avocat, mais cela vous permettra d’allonger le temps avant votre prochain repas et donc perdre du poids.

Cependant vous devez faire attention, car tout ce que vous aller manger peut réveiller votre faim.

Même un concombre faible en calories…

Concernant les faux sucres, ils sont à bannir car ne présentent aucun intérêt nutritionnel et en plus peuvent vous ouvrir l’appétit.

Dans tous les cas… si jamais il vous arrive d’avoir faim et de craquer : rappelez-vous que les efforts que vous avez faits dans les heures avant le « craquage » ne sont pas perdus pour autant.

Pas de panique : on est là sur le long terme.

Perdre du poids est avant tout une question de quantité de nourriture sur l’ensemble de la journée, ne vous inquiétez pas trop du détail.

Pour pratiquer le jeûne intermittent sans vous prendre la tête, vous trouverez tous les conseils indispensables en vous abonnant à la newsletter.

Je veux recevoir des conseils gratuits

 

Passez une belle journée, Manon

P.S : peut-être que vous avez peur de passer au jeûne, si c’est votre cas, cliquez sur ce lien

 

jeûner le matin ou le soir

C’est mieux le matin ou le soir ?

By admin | Jeûne intermittent

Quand on souhaite se lancer dans la pratique du jeûne intermittent, la question qui est, la plus fréquemment posée est celle là :

c’est mieux de jeûner le matin ou le soir ?

Il s’agit là d’une excellente question et ma réponse ne va certainement pas vous surprendre :

ça dépend.

ça dépend de quoi ?

de pleins de facteurs mais le plus important; ça va dépendre de vous et de votre mode de vie.

Personnellement, il m’arrive de ne pas prendre de petit déjeuner et de manger vers 13H puis 21H mais il m’arrive aussi de prendre un bon petit déjeuner à 8H, un repas à 13H et un goûter à 16H.

Cela dépend, de mes envies, de ma faim et de mes contraintes horaires.

Je sais que ce n’est pas simple de lâcher prise à ce niveau là mais le secret c’est vraiment d’être capable d’écouter votre corps.

Et pour cela, il faut pouvoir différencier la faim de l’envie de manger.

Un bon moyen c’est d’être occupé tout le temps et de surtout bien s’hydrater !!!

Mon conseil, au départ, il est plus simple de décaler l’heure du petit déjeuner ou de sauter le petit déjeuner car ainsi vous prolongez vos heures de jeûne habituelle (la nuit quand vous dormez) mais, si le petit déjeuner est un moment incontournable pour vous alors, prenez l’habitude de dîner le plus tôt possible le soir.

Je suis d’ailleurs en train de travailler sur un programme en ligne qui, avec l’aide de l’hypnose, permettra à toute personne le souhaitant de sauter le pas et d’adopter le jeûne intermittent facilement et simplement.

D’ici que mon programme ne voit le jour, vous pouvez tout de même trouver toutes les informations indispensables en lisant chaque jour mes petits mots doux 🙂

Je veux recevoir des conseils gratuits

Passez une très belle journée, Manon

peur jeune intermittent

« J’ai peur de me mettre à la pratique du jeûne intermittent »

By admin | Jeûne intermittent

je me suis rendue compte que le mot « peur » revenait souvent par rapport au jeûne, que ce soit :

– peur d’avoir faim,

– peur de ne pas y arriver,

– peur que votre corps se venge….

J’ai donc décidé aujourd’hui de vous parler de quelques fausses idées reçues sur la pratique du jeûne intermittent.

– le jeûne provoque le mode « famine » et diminue le métabolisme de base : le jeûne n’a rien à voir avec un régime hypocalorique (qui lui fait baisser le métabolisme de base).

Votre corps ne désactive pas ses fonctions lorsqu’il jeûne, loin de là, il s’adapte, et change uniquement la source d’énergie : il n’utilise plus ce que vous mangez, mais plutôt les réserves stockées, et qui sont prévues pour combler le manque.

Une étude sur un jeûne pratiqué pendant 4 jours a conduit aux résultats suivants :

• Augmentation du métabolisme de 12 %

• Le niveau de noradrénaline, un neurotransmetteur qui prépare le corps pour l’action, a augmenté de 117 %

• Le niveau d’acides gras dans le sang a augmenté de 37 %

– la pratique du jeûne fait perdre du muscle : là encore, il s’agit d’une idée reçue qui est totalement fausse.

Votre corps puisera dans vos muscles quand les réserves en glucides et lipides seront vides, ce qui signifie que cela se produira quand vous n’aurez plus du tout de réserve de gras. Et cela se produira uniquement si vous n’avez aucune activité physique, or, si vous suivez mes conseils, vous pratiquez une activité régulière justement pour conserver et même développer votre masse musculaire : 30 mn par jour ou 1h tous les 2 jours.

 

Profitez de votre journée pour voir ou passer du temps avec les gens que vous aimez, de sortir, faire des choses qui vous plaisent et vous passionnent et qui sait, peut être même que sans vous en rendre compte, vous arriverez à jeûner 😉

Je veux recevoir des conseils gratuits

Passez une lumineuse journée, Manon